mardi, 20 octobre 2020|

27 visiteurs en ce moment

 

L’horrible moisson du Coronavirus en Espagne

La situation devient tragique et catastrophique en Espagne, le nombre de mort est de 838 en ces derniers 24 heures, sachant que ce chiffre devrait en réalité être multiplié par trois au moins selon les spécialistes ( les morts à domicile ne sont pas comptabilisé et de nombreux défunts ne sont pas autopsiés). Ce chiffre toutefois demeure un record quand à un bilan de 24 heures, au total le pays pleure 6528 personnes ayant quitté ce monde suite au Covid-19.

www.radinrue.com le XXIX - III - MMXX, 16:30, par : Therry Von Fant,

Le ministère Espagnol de la santé annonce que l’Espagne, après l’Italie comptabilise le plus grand nombre de cas d’infections au virus Covid-19.

78797 personnes sont touchées par le Coronavirus. En 24 heures le pays a enregistré plus de 6500 nouveaux cas.

Face a cette tragique courbe, Le pays a ordonné à tous les salariés travaillant dans des « secteurs non-essentiels » de rester chez eux durant deux semaines. Pedro SANCHEZ, le Premier Ministre a demandé par ordonnance que seuls les travailleurs essentiels regagnent leur pôle de travail : police, armée, corps médical, commerce alimentaire et énergie. Les salariés concernés recevront leur paye ( la durée actuelle de cette décision épouse le 30 mars au 9 avril), toutefois les travailleurs devront rattraper à posteriori les heures payés non effectuées.

Le corps médical espagnol, comme la plupart des pays Européens se retrouve confronté à la politique de mondialisation mise en œuvre dans les pays de l’Union Européenne qui s’est déshabillé de son industrie de manière volontaire et idéologique.

C’est ainsi qu’après le Conseil des ministres extraordinaire qui s’est tenu il y a quelques instants ce dimanche , la porte-parole du gouvernement et ministre des Finances, María Jesús Montero, a indiqué que le gouvernement s’efforce d’obtenir le matériel nécessaire pour protéger les professionnels de la santé, avec l’achat de produits, qui, a-t-elle rappelé, "font défaut sur tous les marchés. Tous les pays en même temps demande les produits nécessaires", le principal fournisseur demeure la Chine, d’où le mal viral est venu et dont l’idéologie cosmopolite lui a donné le pouvoir de la production quasi globale de la plupart des produits de consommation hors-alimentaire.

Montero a fait savoir aux espagnols que le pays allait acheter "1 539 équipements de ventilation assistée /respirateurs — ndlr / pour être employés dès les deux prochaines semaines, où le pic des personnes admises aux soins intensifs devrait se produire ". Montero a insisté sur la nécessité de travailler en coordination avec les communautés autonomes à la fois pour l’achat de matériel et pour le partager. "Nous avons besoin d’une unité d’action pour que les mesures soient efficaces."

Dans ce contexte de rareté, la ministre a précisé que le gouvernement travaille avec l’industrie nationale depuis des semaines pour répondre à ce besoin. "Nous avons mis l’industrie textile à contribution pour fabriquer des masques, l’industrie de l’alcool fabrique des gels désinfectants, l’industrie automobile fabrique des respirateurs ...", a-t-elle précisée. Elle a aussi dit que l’Espagne se mettait à la fabrication de test pour dépister le Coronavirus.

Par ailleurs le gouvernement a autorisé les membres des forces armées à conduire et transporter des corps pendant l’état d’alarme face à "l’accumulation et à l’absence de services funéraires disponibles".

"Dans le domaine de l’expansion du coronavirus, des soins particuliers lors de cette crise sanitaire nécessitent des actions de conduite et de transfert de cadavres , pour bien gérer la conservation et l’enlèvement des cadavres en raison de l’accumulation et / ou de l’absence de services funéraires disponibles", explique un arrêté du ministère de la Santé que le Journal officiel de l’État (BOE) publiait hier, samedi.

Ces travaux seront effectués à la demande des autorités compétentes, qui les communiqueront au Centre de coordination du Ministère de la défense, créé sous l’autorité du chef d’état-major , comme indiqué dans le texte.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »