dimanche, 29 novembre 2020|

29 visiteurs en ce moment

 

CAMEROUN - Point de situation sur les conditions de l’Archevêque émérite de Douala, relâché vendredi par ses ravisseurs

www.radinrue.com le VIII - XI - MMXX, 16:02,

« Rendons grâce à Dieu. Le Cardinal Tumi a été libéré d’entre les mains des combattants séparatistes. Il va bien et est en bonne santé ». C’est ce qu’a affirmé S.Exc. Mgr George Nkuo, Evêque de Kumbo, au Cameroun, peu après la libération, le 6 novembre, de S.Em. le Cardinal Christian Tumi, Archevêque émérite de Douala, qui avait été enlevé la veille 5 novembre.

Selon les autorités camerounaises, le Cardinal Tumi, a été pris en otage en compagnie du Roi traditionnel Fon Sehm Mbinglo II et à dix autres personnes sur la route reliant Bamenda à Kumo le 5 novembre aux alentours de 17.00 locales par un groupe de quatre individus armés qui appartiendraient à des formations rebelles séparatistes et se trouvaient sur deux motocyclettes .

« Grâce à l’action combinée des autorités traditionnelles, de la communauté des fidèles de Kumbo et des forces de sécurité et de défense, S.En. le Cardinal Christian Tumi a pu être trouvé et libéré le 6 novembre à 11.00 locales dans le village de Nchekong, au sein du district de Babessi, très loin du lieu où il avait été enlevé » affirme un communiqué du Ministère chargé des Communications du Cameroun, qui ajoute que les recherches relatives aux personnes enlevées en compagnie du Cardinal et se trouvant encore entre les mains de leurs ravisseurs se poursuivent.

L’enlèvement du Cardinal, âgé de 90 ans, avait été condamné par le Président, Paul Biya, et par l’ensemble des forces politiques.

rr / FIDES

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »