mercredi, 28 octobre 2020|

30 visiteurs en ce moment

 

Des célébrations sans fidèles lors de la Semaine Sainte en Belgique

Dans un communiqué publié ce lundi 23 mars, la Conférence des évêques de Belgique fait part des dispositions prises pour les semaines à venir, en particulier la Semaine Sainte, dans le contexte de l’épidémie de coronavirus.

www.radinrue.com le XXIV-III-MMXX, 22:38,

L’Eglise belge s’adapte aux nouvelles réglementations des autorités du pays pour contenir la propagation du Covid-19. La Conférence épiscopale a annoncé ce lundi que la suspension de toutes les cérémonies religieuses publiques sera prolongée jusqu’au 19 avril, ce qui inclut la période de la Semaine Sainte. Après cette date, elles ne reprendront qu’avec l’autorisation des autorités civiles.

Les lieux concernés

Comme partout dans le monde, les évêques belges se préparent à célébrer le temps de Pâques en suivant les indications du Pape François. Ainsi, pour permettre aux fidèles de suivre les liturgies à la radio, à la télévision ou en streaming, il pourra y avoir dans les églises, en plus des célébrants, les techniciens chargés du tournage, à condition de respecter scrupuleusement les règles de distance de sécurité. La suspension des célébrations concerne toutes les églises et chapelles dans lesquelles le culte est célébré publiquement, y compris les monastères, les lieux de pèlerinage et les institutions catholiques, et touchent également les communautés non catholiques qui les utilisent. Les communautés contemplatives et monastiques célébreront la Liturgie des Heures et les autres offices de la Semaine Sainte à huis clos, sans visiteurs extérieurs.

En ce qui concerne en particulier la messe du dimanche des Rameaux du 5 avril prochain, les rameaux bénis ne seront pas mis à disposition, ni à l’intérieur ni à l’extérieur des églises. La Messe Chrismale du Jeudi Saint, avec la bénédiction des Saintes Huiles et la consécration du Saint Chrême, pourra être célébrée par les évêques plus tard, après la reprise des liturgies publiques. Les huiles saintes seront en tout cas distribuées après la fin de la pandémie, selon les dispositions de chaque diocèse. Les évêques belges autorisent également le report des confessions individuelles des fidèles.

Comme ils n’ont accès ni à la communion ni à la confession sacramentelle, les fidèles sont invités à célébrer cette Pâque unique comme ils le peuvent : par la prière à la maison, seuls ou en famille, avec la lecture et la méditation des lectures et des prières de la Semaine Sainte et, bien sûr, en suivant les liturgies à la radio, à la télévision et en streaming. Comme l’a expliqué le Pape François lors de la messe à Sainte-Marthe le 20 mars, en attendant qu’un prêtre les confesse, ils peuvent se tourner directement vers Dieu pour lui demander pardon.

Remerciements adressés aux soignants

Tous les baptêmes et les mariages religieux sont également reportés. En ce qui concerne les premières communions et les confirmations prévues pour le 19 avril, les évêques informeront les fidèles dès qu’ils auront reçu des instructions des autorités. Les campagnes de Carême promues par les deux organisations "Carême Entraide et Fraternité" (francophone) et "Broederlijk Delen" (néerlandophone) ne sont pas suspendues, bien que les dons ne puissent pas être faits en espèces. Pour suivre les mises à jour concernant la Semaine Sainte, la Conférence épiscopale belge renvoie aux sites Cathobel (francophone) et Kerknet (néerlandophone).

Dans leur communiqué, les évêques s’unissent enfin à la gratitude du peuple belge envers tous ceux qui sont en première ligne dans la lutte contre le Covid-19 : médecins, infirmeries, services d’urgence, police et autorités.

Selon les chiffres communiqués ce mardi par SPF Santé publique et le Centre de crise belge, 4269 contaminations ont été confirmées en Belgique, 122 personnes sont décédées, et 450 ont quitté l’hôpital depuis le 13 mars.

rr/VN

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »