mercredi, 21 octobre 2020|

22 visiteurs en ce moment

 

LA FRANCE SECOUÉE PAR LE CORONAVIRUS COMPTE LES MORTS

450 morts, voilà l’horrible bilan qui touche actuellement la France, et plus les jours passent plus les morts démontrent la souffrance d’une France qui ne se rend pas encore compte que le tsunami du Coronavirus la submerge. Ils se baladent, ils passent leur temps dehors affrontant vaillamment l’ennemi invisible et ne se rendant point compte du danger qui les environne... Un comportement de gamins gâtés qui ne peuvent pas dire temporairement ADIEU à leur confort égoïste.

www.radinrue.com le XXI - III - MMXX, 00h55, Paris par : Paris Malenne

Depuis lundi les morts sont en hausse continuelle en France. Au total, 450 personnes ont perdu la vie après avoir été contaminées. Face à la pandémie la France est sous le régime du RESTEZ CHEZ VOUS, mais encore de nombreuses personnes se fichent pas mal du bien commun, et continuent tels des moutons béats à se coller les uns aux autres dans les marchés et les divers endroits où ils puisent du soleil.

Nombreux sont ceux qui se plaignent, qui trouvent que le CONFINEMENT altère leur liberté... Nos aïeuls se retournent dans leur tombes, eux qui devaient quitter femme et enfants pour se battre, arme à la main et au final pour la plupart ne plus revenir du combat.

Avant de débuter ce week-end sombre sur l’Europe, le désormais très connu Jérôme Salomon a annoncé que 5 226 malades étaient hospitalisées, 1 297 d’entre eux se trouvant en réanimation dans une situation préoccupante. « La moitié des patients en réanimation ont moins de 60 ans » a rappelé le directeur général de la Santé.

Face au manque de respect et de disciplines de certains, la police est passé en phase plus sévère — il était temps — cinq personnes se sont trouvés en garde à vue pour manquement au confinement avec une simple raison à cela : mise en danger de la vie d’autrui.

Le Confinement n’est pas fini, il sévira sans doute et « La prolongation du confinement est une possibilité, mais cela dépendra évidemment de l’évolution de l’épidémie », a fait savoir le directeur général de la santé, lors de son point quotidien, précisant que cela dépendrait également « de l’application par tous du confinement. » De son côté le Ministre de l’Intérieur est resté ferme : « S’il n’a pas été question de durcir les mesures mises en œuvre, il a été décidé que leur mise en œuvre serait appliquée de façon plus stricte encore  », a insisté Christophe Castaner.

Il est strictement INTERDIT DE PARTIR EN WEEK-END ou EN VACANCES rapelle les autorités.

La France se trouve face à un autre scandale, celui DU MANQUE DE MASQUE et même si le docteur Salomon redit la version gouvernementale : « Il ne sert à rien de porter un masque si on n’est pas malade, c’est une denrée rare. La distanciation sociale et le respect des gestes barrières sont les meilleures armes. » il apparaît que cette vision est dictée par les manquements de matériels, évidemment qe tous les citoyens devraient en réalité être équipé de masques, c’est ainsi que les pays asiatiques ont éradiqués ce Covid-19, et sur ce point, qui est loin d’être un détail des comptes seront demandés quand le Coronavirus aura cessé de semer sa terreur.

Plus de Poste le samedi

La Poste va suspendre temporairement ses activités samedi, et donc fermer ses bureaux et annuler les tournées, pour soulager ses troupes éprouvées par l’épidémie de coronavirus (Covid-19), a-t-elle annoncé vendredi via un communiqué. "Prenant en considération la réduction de ses effectifs compte tenu des mesures de confinement, La Poste a décidé de fermer exceptionnellement ce samedi 21 mars ses bureaux de poste et ses services de tri, de distribution du courrier et du colis", a indiqué l’entreprise.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »