samedi, 6 juin 2020|

29 visiteurs en ce moment

 

COVID-19 Premier décès en Europe (France) et 1.381 décès en Chine

Le Chef de l’OMS, qui intervenait en téléconférence depuis la République démocratique (RDC) où il est présentement en visite, a indiqué qu’il y a maintenant un total de 47.505 cas de Covid-19 confirmés en laboratoire en Chine, et 16.427 cas qui ont été cliniquement confirmés dans la province de Hubei. En dehors de la Chine, il y a eu 505 cas dans 24 pays et deux décès. Un premier décès est survenu dans la nuit de vendredi à samedi en France, c’est le premier décès en Europe lié au Coronavirus.

www.radinrue.com le XV - II - MMXX, 13:54 ; avec UN par Benjamin Pyrz, photo : Centers for Disease Control and Prevention

Alors que de plus en plus de spécialistes craignent une pandémie mondiale face au Coronavirus Covid-19, avec le décès en France d’un touriste de 80 ans venus de Chine c’est le premier mort en Europe lié à ce virus.

En France il reste six personnes hospitalisées : une Chinoise à Paris et cinq Britanniques contaminés par un de leur compatriote près de Lyon.

L’homme qui a succombé en France avait de la fièvre mais ni toux ni signe respiratoire et il n’habitait pas Wuhan, épicentre de l’épidémie, mais une ville situé au Nord qui se situe à 400 kilomètres de Wuhan.

Il a ensuite développé des problèmes respiratoires qui ont motivé un changement de son classement et le test s’est révélé positif le 28 janvier. « Son état s’était rapidement dégradé et il était depuis plusieurs jours dans un état critique », a indiqué samedi 15 février la ministre de la Santé. En France, Six personnes restent hospitalisées mais leur « état n’inspire pas d’inquiétude », selon Agnès Buzyn. La fille du patient décédé, une femme chinoise de 50 ans a été également diagnostiquée porteuse du Covid-19 le 29 janvier dernier. Son état est désormais stabilisé et elle « devrait pouvoir sortir prochainement » de Bichat, a annoncé Madame Buzyn.

En Chine la situation demeure préoccupante. Au total, il y a eu 1.381 décès en Chine, dont 121 ont été signalés hier. Dans ce lot, l’OMS et les autorités chinoises ont révélé que six membres du personnel soignant sont décédés.

« Le Vice-ministre de la Commission nationale de la santé a déclaré qu’à partir de mardi, 1.716 travailleurs de la santé ont été infectés et six sont morts », a ajouté Dr Tedros.

Selon l’Agence onusienne basée à Genève, « c’est une information essentielle », car les travailleurs de la santé sont « le ciment » qui maintient ensemble le système de santé et la réponse aux épidémies.

« Nous devons en savoir plus sur ce chiffre, notamment sur la période et les circonstances dans lesquelles les travailleurs de la santé sont tombés malades », a insisté le Chef de l’OMS.

Le gouvernement chinois ne lésine pas sur les moyens, ce samedi on apprenait que même les Billets de banque passent par le stade de quarantaine. Les billets désinfectés aux rayons ultraviolets ou à haute température sont mis sous scellés et isolés pendant sept ou quatorze jours. Après cette période de "quarantaine", dont la durée dépend de la sévérité de l’épidémie du coronavirus dans la région concernée, les billets de banque peuvent être remis en circulation, a indiqué Fan Yifei, vice-gouverneur de la Banque centrale chinoise (PBOC), lors d’une conférence de presse.

La maladie a atteint désormais le continent Africain, du moins de manière officielle, car de nombreux endroits du Continent ne permettent pas de faire un bon diagnostic. Le premier cas africain a été donc détecté en Egypte a indiqué vendredi le ministère de la Santé de ce pays, sans préciser la nationalité ni le sexe de la personne infectée. Le patient, qui ne présentait aucun symptôme, a été transféré à l’hôpital puis placé en quarantaine. On sait toutefois qu’il ne s’agit pas d’un égyptien.

"Le ministère (égyptien de la santé __ndlr) a pris des mesures préventives et surveille l’évolution du cas (...) qui s’est stabilisé", a déclaré Khaled Megahed. Il s’agit du premier cas enregistré dans un pays du continent africain, qui a de forts liens commerciaux avec la Chine et où les systèmes de santé sont parfois vétustes.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »