mardi, 2 juin 2020|

43 visiteurs en ce moment

 

TURQUIE - Adhésion des fondations des minorités religieuses à la Collecte de donations lancée par le Chef de l’Etat turc dans le cadre de la pandémie

Ankara – Les Fondations turques dépendant des communautés religieuses minoritaires se préparent à participer à la collecte de donations lancée par le Président Recep Tayyip Erdogan en tant que Campagne nationale de solidarité pour accumuler des ressources nécessaires à lutter contre la diffusion de la pandémie de Covid-19 en Turquie.

www.radinrue.com le IV - IV - MMXX, 19h14 avec Œuvres Pontificales

Le représentant des fondations des communautés religieuses minoritaires au sein de l’Assemblée nationale des Fondations turques, Moris Levi, de religion hébraïque, a indiqué aux moyens de communications turcs que toutes les fondations qu’il représente sans exception se sont déjà activé pour répondre rapidement à la requête de solidarité concrète exprimée par le Chef de l’Etat turc, alors que le Grand Rabin de la communauté juive de Turquie, Isaak Haleva, a déjà annoncé qu’il destinera à la campagne des dons équivalent à cinq mensualités de son salaire personnel.

Le 30 mars, le Président Erdogan a lancé la Campagne nationale de Solidarité pour soutenir la lutte contre le Covid-19 conduite dans une optique d’affirmation de l’autosuffisance de la Turquie. Il a inauguré la collecte de donations en annonçant avoir destiné à cette campagne l’équivalent de sept mois de son salaire personnel, soulignant en outre que l’initiative vise à soutenir surtout ceux qui ont le plus de difficultés au plan économique dans la vie quotidienne, à commencer par les travailleurs qui perdent actuellement leur salaire. Les membres du gouvernement ont, eux aussi, adhéré à la campagne au travers d’une donation globale de 5,2 millions de lires turques soit environ 791.000 USD.

Au cous de ces dernières semaines, parmi les théories du complot ayant circulé dans les moyens de communications turcs à propos de la pandémie, s’étaient faites remarquées celles de Fatih Erbakan, responsable du mouvement Yeniden Refah Partisi. Selon lui, « bien qu’il n’existe pas de preuves en la matière, le sionisme pourrait très bien se trouver derrière le corona virus ».

Au début du mois de mars , le Bureau chargé de la communication du Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a envoyé aux fondations dépendant des communautés religieuses minoritaires une demande leur intimant de souscrire un document de soutien inconditionné au gouvernement et à l’armée turcs alors que se poursuivent les opérations militaires du contingent turc dans la province syrienne d’Idlib.
Plus de 40 villages et quartiers du pays sont isolés en quarantaine à cause de la pandémie. Selon les chiffres officiels fournis par les autorités turques, à la fin du mois de mars, les cas avérés de contamination étaient proches des 11.000 alors que moins de 800 patients se trouvaient en soins intensifs.

La campagne de collecte de conations lancée par le Président turc a été âprement critiquée par des représentants des oppositions. Meral Akşener, fondatrice du parti Iyi, a invité, de manière polémique, le Chef de l’Etat à ajouter à ses dons l’avion que lui a offert l’émir du Qatar.

En Turquie, les quelques 170 fondations liées à des minorités ethniques et religieuses présentes sur le territoire turc – y compris celles animées par les juifs et par les chrétiens arméniens, grecs, assyriens, syriaques, chaldéens, bulgares et géorgiens – œuvrent suivant les dispositions et réglementations déterminées par la Direction générale des Fondations. Au cours de ces dernières années, de tels organismes connaissent une situation d’incertitude et de malaise institutionnel. En 2013, un nouveau règlement avait été rédigé pour redéfinir les rapports entre les fondations et les rouages gouvernementaux ainsi que leur fonctionnement interne mais de facto ledit règlement n’est jamais entré en vigueur, empêchant le renouvellement des personnes occupant des postes à responsabilité au sein des différentes fondations.

Œuvres Pontificales Missionnaires/radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »