dimanche, 18 octobre 2020|

34 visiteurs en ce moment

 

Allemagne Un xénophobe instable allemand de 43 ans soupçonné de la tuerie dans les bars à chichas kurdes

L’enquête se poursuit en Allemagne, mais dès à présent le principal suspect serait un allemand de 43 ans qui a été retrouvé par la police grâce au port d’armes qu’il possédait. Le corps du supposé criminel a été retrouvé dans son appartement auprès de celui de sa mère qu’il semble aussi avoir tué.

www.radinrue.com le XX - II - MMXX, 12h49, Hanau par notre journaliste sur place Therry Von Fant,

►►► L’ALLEMAGNE vit dans des vagues terribles d’attaques et d’attentas, entre des attaques imputées à des migrants et des attaques réalisées par des allemands au profil xénophobe le pays se trouvent dans une situation très inquiétante.

La montée des haines et considérables en Allemagne tout aussi bien d’ailleurs chez certains migrants que chez certains allemands qui basculent dans la xénophobie et la haine. C’est ce qui semble s’être passé la nuit dernière a Hanau ou un homme de 43 ans, dont les écrits retrouvés d’une vingtaine de pages semblent incohérents mais reposants sur des thèses et phobies à la fois racistes, complotismes et xénophobes, est le suspect principal du meurtre par arme à feu de 9 personnes, des kurdes, dans deux bars à Chicha. Plusieurs personnes sont blessés, certaines très sérieusement.

Selon les premiers élements que la police a pu fournir à Radinrue.com il apparaît que l’homme aurait agit seul, puis se serait donné la mort, il aurait également tué sa mère, chez laquelle il vivait.

L’individu a revendiqué son crime de masse dans un pamphlet de 24 pages ainsi que dans une vidéo, ces motivations demeurent claires, elles étaient haineuses, xénophobes et racistes. Tobias R. avait des propos incohérents à l’adresse des américains notamment lorsqu’il a publié une vidéo sur YouTube une semaine avant cette double fusillade, dans laquelle il adresse "un message personnel à tous les Américains" et tient des propos complotistes à propos "d’installations militaires souterraines aux États-Unis où des enfants sont maltraités et tués",

"Le racisme est un poison, c’est déjà en soit un crime" a déclaré en début d’après-midi la chancelière Merkel dans une Allemagne qui s’est levée abasourdis et choquée par ce drame.

En soit, pour l’heure Tobias R. n’apparaît pas comme un membre de parti d’extrême droite ou d’une cellule neo-nazi, il semble être d’avantage un "solitaire" qui a agit totalement seul, à l’exemple d’autres criminels qui ont déjà agit en Nouvelle-Zélande ou en Norvège.

La première attaque a eu lieu hier à 22 heures (VOIR AUSSI ICI) dans un bar à chicha fréquentait par des kurdes, il est rentré dans l’établissement et à ouvert le feu sur les clients du bar. Là 4 personnes seraient mortes. Des témoins parlaient de plusieurs individus qui auraient pris la fuite, mais à l’heure actuelle la police demeure claire, il n’y aurait eu qu’un seul individu qui aurait ouvert le feu.

2,5 kilomètres plus loin, dans le quartier Kesselstadt le criminel a stopé son véhicule plusieurs minutes après son premier crime et à ouvert le feu dans un autre bar à chicha, il a ouvert à ce moment le feu sur 10 personnes, là aussi des témoins avancent que les tireurs auraient été plusieurs.

De nombreuses sources de médias allemands avancent que les victimes sont Kurdes, mais la police allemande n’a pas publié les noms des victimes ni leurs origines.

La xénophobie et la haine de l’autre, de l’étranger, est arrivé comme un tsunami en Allemagne avec les ouvertures massives des frontières par Angela Merkel lors des arrivés massive de migrants en parallèle de la guerre en Syrie. Plusieurs attentats et agressions commis par des islamistes ou des migrants ont secoué le pays, en écho des actes criminels, et des tuerie ont été commises par des xénophobes et des activistes d’extrême droite, huit d’entre eux sont actuellement jugés en Allemagne. Le pays se trouve dans un climat de tension extrême qui inquiète la plupart des observateurs.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »