mercredi, 5 août 2020|

60 visiteurs en ce moment

 

★★★ Les USA ferment leurs portes à l’Europe — COVID-19 (Point sur la Situation en Europe)

Donald Trump a annoncé la fermeture des frontières des Etats-Unis aux ressortissants de l’Union européenne. l’annonce a surpris plus d’un, d’autant qu’elle est accompagné d’une recommandation à tous les américains : ne plus voyager à l’étranger...

www.radinrue.com le XII - III - MMXX, 09:57, par : BdP

Chaque jour une nouvelle information tombe sur la pandémie du Coronavirus.
Alors qu’au moment de mettre cet article en ligne nous notons dans le monde 126 392 personnes ayant contractés le virus, il faut multiplier ce chiffre par 10 pour obtenir un chiffre sérieux quant au nombre réel de cas, 4639 morts, et 68288 personnes ayant guéris, les Etats-Unis annoncent la fermeture de leur frontières aux Européens ( de l’Union-Européenne), la Grande-Bretagne n’est pas concernée.

Dans un discours brouillon et imprécis Donald Trump a annoncé solennellement sa décision d’isoler les américains : "J’ai décidé de prendre des actions fortes mais nécessaires pour protéger la santé et le bien-être de tous les Américains" "Pour empêcher de nouveaux cas de pénétrer dans notre pays, je vais suspendre tous les voyages en provenance d’Europe vers les Etats-Unis pour les 30 prochains jours". (...) Il demeure regrettable, prononce t-il aussi, que ll’Union européenne n’ait pas pris "les mêmes précautions".

Cette mesure, qui entrera en vigueur vendredi à minuit heure de Washington (05h00 horaire Paris-Varsovie), (04H00 GMT samedi), ne concernera pas le Royaume-Uni.

L’interdiction concerne donc toute personne ayant séjourné dans l’espace Schengen au cours des 14 jours précédant leur arrivée prévue aux Etats-Unis, à l’exception des Américains et des résidents permanents (possesseurs de la carte verte).

Par ailleurs, choses historique, le Département d’Etat, en parallèle à annoncé qu’il invitait vivement tous les Américains à éviter tout voyage à l’étranger.

Les propos de Donald Trump se sont très rapidement répercutés dans les sphères économiques, et les tarifs du pétrole chutaient de plus de 6% jeudi matin en Asie alors que les Bourses de Tokyo et de Hong Kong dégringolaient. La Bourse australienne a connu sa pire journée (-7,4%) depuis la crise de 2008.

L’Arabie Saoudite a fermé toutes ses liaisons aériennes avec l’Union Européenne et divers autres pays, l’information date de ce jeudi 8h00.

Situation du Covid-19 en Europe

La réaction de Donald Trump nous invite à refaire un point ce eudi sur la situation et l’évolution du virus.

Tout d’abord en Chine le pic a été atteint et donc désormais dépassé et le virus entre dans une phase descendante. Selon le dernier comptage, seuls 40 nouveaux cas ont été confirmés lundi, soit le chiffre le plus bas depuis janvier. Au total, plus de 80 700 personnes ont été infectées en Chine. La Chine contrairement à beaucoup d’autres pays a réagit avec force contre la propagation du virus. Critiquée par certains, il faut se rendre à l’évidence, la politique sanitaire chinoise à porté ses fruits et ce, en premier lieu à Wuhan, épicentre de l’épidémie, où 11 millions d’habitants ont été mis en quarantaine, limitant ainsi au maximum les déplacements. Cette lutte sans merci contre le Coronavirus, qui provient de Chine, notamment pense t-on d’un animal sauvage vendu sur un marché de Wuhan, a attiré toute l’attention de l’OMS, qui par ailleurs possède des scientifiques en Chine, l’Organisation a ainsi saluée "l’effort d’endiguement le plus ambitieux, le plus agile et le plus agressif de l’histoire".

Après la Chine ce sont l’Italie, l’Iran et la Corée du Sud qui sont le plus touchés ( dans l’ordre des cas enregistrés). L’Italie pour sa part a totalement mis le pays en repos : magasins fermés (sauf supermarché avec de l’alimentation et pharmacie), bars, restaurant, écoles, lycées, bref... tous les endroits où le public se rencontre habituellement, le pays est en dormance, les hôpitaux sont plus que saturés, les morgues ne suivent plus et au delà de la tristesse et de la peur c’est un pays au moral effondré et aux larmes régulière qui voit chaque jours des centaines de citoyens quitter la planète dans de terribles souffrances. Le gouvernement prend des mesures radicales, et pourtant ce matin Salvini le chef de La Ligue s’est emporté contre le gouvernement en expliquant que "Le nouveau décret ne suffit pas", pour l’homme politique la disposition de l’exécutif ne verrouille (pas entièrement) le pays contre les coronavirus, ainsi ce matin au microphone de “Radio 24”, l’ancien ministre de l’Intérieur s’offusquait : "Les médecins nous demandent de fermer tout ce qui n’est pas stratégique pour le pays par souci de santé publique . Ensuite, lisez le décret et voyez que dans le monde industriel, des transports, tout est ouvert : à Milan - je vous le dis, le métro est bondé. Bref, les choses se font ou ne se font pas mais pas à moitié ". Il a part ailleurs reprocher à l’Union Européenne de ne donner aucune aide dans le cadre de cette pandémie à l’Italie.

La situation en Espagne demeure de plus en plus préoccupante, urgente même et ce, particulièrement à Madrd qui comptabilise 50% à peu près des cas dans le pays. L’Espagne comptabilise à ce jour 2277 cas, 55 morts et 183 personnes ayant guéris à ce jour. "Je tiens à avertir que Madrid ne fermera pas, ou bien sûr [si elle ferme] ce ne sera pas sur ordre du gouvernement régional (...). Le gouvernement central ne nous a pas non plus communiqué de décision pouvant être interprétée comme la fermeture de Madrid ». Après avoir vu comment la barrière des 1000 infectés par le coronavirus (1024) et la barre des trente décès dans la Communauté (31) ont été surmontées , sa présidente, Isabel Díaz Ayuso, a voulu calmer les spéculations mercredi car de nombreuses voix lui reproche de ne pas en faire assez, d’autres pensent que le confinement est trop lourd à faire véritablement respecter. La gestion du virus est timide en Espagne, le gouvernement regarde ce qui se passe ne Italie en "espérant" ne pas connaître un tel drame quotidien. Selon des sources gouvernementales, toutes les options pour lutter contre l’expansion du coronavirus sont envisagées d’un point de vue théorique, y compris celle d’une fermeture partielle et progressive de Madrid mais à vrai dire personne ne considère cette "solution" comme imminente ou nécessaire pour le moment, et chacun veut qu’elle soit évitée à tout prix... une hésitation qui pose de nombreuses questions aux observateurs.

En France, le Président Macron doit prendre la parole dans une adresse à la nation, la première du chef de l’Etat depuis la pandémie qui touche désormais toutes les régions françaises. Sans doute à tort, l’exécutif français hésite encore à passer en stade 3. Il craint de faire peur aux citoyens, une logique qui exaspère certains spécialistes et médecins et qui commence à agacer la population. Peu à peu le Covid-19 n’est toutefois plus traiter de manière nonchalante, les responsables politiques ne parlent plus de "petite grippe" et ne focalisent plus sur le fait (faux) que seuls les personnes âgées seraient exposées à un risque létal. La France ne comptabilise plus les malades puisqu’elle a quasiment arrêté les tests sauf en cas avérés "grave". Toutefois 2284 personnes ont été diagnostiquée positives depuis le début de la crise, 48 personnes sont mortes et 12 furent guéris. Un peu comme l’Espagne la France hésite à fermer les écoles, à prendre des mesures radicales notamment sur les transports en communs, le télétravail obligatoire pour les entreprises équipées etc...

Après avoir interdit, dimanche 8 mars, tout rassemblement de plus de mille personnes, le ministre de la santé Olivier Véran a décrété, mercredi 11 mars, l’interdiction jusqu’à nouvel ordre de toutes les visites aux personnes âgées en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Une des priorités de la France est la préservation de son économie, exaspérant certains observateurs qui se demandent de plus en plus si la santé ne passe pas au second plan fasse aux banques, ou bien si l’économie doit servir l’Homme ou l’Homme l’économie...Des hésitations et des appels au calme qui rappellent les erreurs historiques de tels vagabondages intellectuels qui ne firent pas voir à l’exécutif d’alors les prémices de la tragique guerre de 1914-1918.

D’autres pays, peu touchés à ce jour, au contraire, réagissent sans perdre de temps et de manière massive. C’est par exemple le cas de la Pologne qui avec 47 cas confirmés, aucun mort, a déjà depuis plusieurs jours : interdit tout export hors du pays du matériel médical et des médicaments (LIRE ICI) mais également à fermé toutes ses écoles, de la crèche aux établissements supérieurs, instaurés des contrôles à ses frontières avec l’Allemagne et la République tchèque ainsi que sur le trafic ferroviaire et maritime (LIRE ICI) .

En Russie les étrangers qui ne respecteront pas les rigueurs imposées dans le cadre de la lutte contre l’extensionnalité du Coronavirus seront renvoyés du pays. Moscou a déclaré 28 cas dont trois guéris.

Le Premier Ministre Slovène Marjan Szarec a fait savoir que dès lundi toutes les écoles du pays seront fermées, sur Tweeter il a écrit : „C’est une action décidée qui portera beaucoup de conséquences mais qui demeure une nécessitée.”

En Norvège il est envisagé de fermer des aéroports, dont celui d’Oslo.

Par ailleurs on apprend de la part de la « Juventus » de Turin que Cristiano Ronaldo ne rentrera pas en Italie pour le moment et ce suite au diagnostic positif au Coronavirus du défenseur Daniele Rugani.

L’acteur Tom Hanks et son épouse ont été placés à l’isolement dans un hôpital australien après avoir été testés positifs au nouveau coronavirus alors que la star américaine préparait un tournage en Australie, ont annoncé ce jeudi les autorités de l’Etat du Queensland. L’un comme l’autre sont âgés de 63 ans.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »