mercredi, 15 juillet 2020|

34 visiteurs en ce moment

 

• 5466 morts officiellement liés au Coronavirus au Brésil

Les enterrements sont massifs au Brésil pour inhumer quasiment "à la chaîne" les victimes du Coronavirus Covid-19. Le pays a atteint les 5.000 morts.

www.radinrue.com le XXX - IV - MMXX, par E. Linat,

••• Le Brésil compte 78 162 cas confirmés avec 5466 morts actuellement. En 24 heures 474 personnes sont mortes. Selon de nombreux spécialistes le nombre de cas positifs au Coronavirus pourraient être largement multiplié jusqu’à 5 fois.

Les mesures d’isolement social décidées par les autorités afin de freiner la croissance du nombre des cas et la diffusion du Covid-19 au Brésil ont été adoptées également par les Archidiocèses et Diocèses brésiliens lesquels ont suspendu, même si avec une grande douleur, les activités religieuses, y compris la célébration des Messes avec participation des fidèles, comme cela a été le cas presque partout dans le monde. Selon les résultats d’une étude diffusés par la Conférence nationale des Evêques du Brésil (CNBB), cette mesure pourrait avoir sauvé plus de 120 vies dans le pays.

L’étude a été réalisée par la Société brésilienne des Scientifiques catholiques (SBCC) dont fait partie le secteur universitaire de la Commission pour la Culture et l’Instruction de la CNBB et le Groupe de recherche de modèles des problèmes biologiques du Centre fédéral d’éducation technologique de l’Etat de Minas Gerais (CEFET-MG). « Le nombre approximatif de vies sauvées dépend du nombre des morts au cours de la période d’isolement du fait de la suspension des Messes avec le peuple au Brésil » a affirmé le Pr. Rodrigo Cardoso, enseignant au Département de Mathématiques du CEFET. Selon le chercheur, le nombre en question varie de 46 à 120.

Le bilan du ministère précise que le nombre de décès pourrait être encore plus élevé, 1156 morts suspectes étant encore à l’étude. L’État de Sao Paulo, le plus riche et le plus peuplé du pays, reste le plus touché, avec près de 40% des décès (2.049). L’Assemblée des Peuples Indigènes du Brésil (APIB) a par ailleurs tiré la sonnette d’alarme sur la vulnérabilité des peuples autochtones. Quinze Amérindiens brésiliens sont morts du Covid-19, cinq lors des quatre derniers jours.

La situation la plus dramatique ces derniers jours est localisée dans Manaus, la métropole amazonienne, où le taux de morts est le plus haut des vingt-sept capitales d’État du Brésil.

Le quotidien catholique Jornal Do Brazil rapporte la réaction du président Bolsonario par rapport à la situation dramatique que provoque l’épidémie, notamment au Brésil : « Et alors ? Je suis désolé. Que veux-tu que je fasse ? Je suis le Messie, mais je ne fais pas de miracle », a répondu le président aux journalistes à son arrivée au Palácio da Alvorada, en faisant référence à son deuxième prénom.

Le président a ensuite demandé s’il y avait des véhicules diffusant l’interview en direct et, apprenant que tout le monde passait l’interview, il a regretté la pandémie dans le pays et à transmis sa sympathie au victimes.

« Est-ce que quelqu’un vit là-bas ? Tout le monde ? », A-t-il demandé. « Nous regrettons la situation avec le virus, nous sympathisons avec les familles qui ont perdu leurs proches, la plupart étaient des personnes âgées, mais c’est la vie. J’irai demain », a-t-il dit.

Il y a une drôle d’ambiance au Brésil, une “drôle” mais surtout terrible ambiance...

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »