mercredi, 12 septembre 2018|

24 visiteurs en ce moment

 

Le Saint-Père se rendra du 22 au 25 septembre prochains dans les trois États baltes de Lituanie, Lettonie et Estonie

www.radinrue.com le XI - VII- MMXVIII, 10:10

Le programme de la visite du Pape François dans les pays baltes a été dévoilé ce jeudi 5 juillet. Comme annoncé le 9 mars dernier, le Saint-Père se rendra du 22 au 25 septembre prochains dans les trois États baltes de Lituanie, Lettonie et Estonie qui fêtent, cette année, le centenaire de leurs indépendances à la fin de la Première Guerre mondiale.

Samedi 22 septembre, l’avion du Pape atterrira à Vilnius, la capitale lituanienne, en fin de matinée. Dans le pays, près de 90% des habitants sont de confession catholique. Le Saint-Père s’entretiendra en privé avec la présidente du pays, Dalia Grybauskaitė, élue dès le premier tour de l’élection présidentielle en 2009. Il s’adressera ensuite publiquement aux autorités, aux membres de la société civile et au corps diplomatique sur la place située devant le palais présidentiel.
Dans l’après-midi, le Pape priera au sanctuaire Mater Misericordiae. Sur le parvis de la cathédrale, François ira également à la rencontre des jeunes lituaniens.

Dimanche 23 septembre, le Pape se déplacera dans la deuxième ville de Lituanie, à Kaunas qui est également le plus important port fluvial des pays baltes. Au bord du Niémen, dans le parc de Santakos, il présidera une messe et récitera la prière de l’Angélus devant les fidèles. Il déjeunera avec les évêques, avant de rencontrer des prêtres, religieux, religieuses, consacrés(es) et séminaristes dans la cathédrale de Kaunas.

Dans l’après-midi, de retour à Vilnius, le Pape visitera et se recueillera au sein du Musée des occupations et des combats pour la liberté, situé dans un bâtiment occupé à l’époque par le KGB, les services de renseignement de l’URSS.

Après la Lituanie, la Lettonie

Lundi 24 septembre, le Pape quitte la Lituanie et rejoint Riga. La Lettonie de tradition luthérienne compte aujourd’hui deux importantes communautés catholique et orthodoxe. Un accueil officiel sera réservé au Pape dans la capitale lettone. Une cérémonie de bienvenue aura lieu dans la cours du palais présidentiel. Le Pape fera une visite de courtoisie au président Raimonds Vējonis, en fonction depuis juin 2015. Comme il le fit à Vilnius, il s’adressera aux autorités, aux membres de la société civile et du corps diplomatique dans le salon de réception du palais.

Le Pape déposera une gerbe de fleurs au monument pour la liberté de la ville lors d’une cérémonie, et prendra part en fin de matinée à une rencontre œcuménique dans la cathédrale protestante de Riga.

Le Pape visitera la cathédrale catholique de Saint-Jacques à Riga, avant de déjeuner avec les évêques du pays. Dans l’après-midi, il se rendra en hélicoptère au sud-est du pays. Il célèbrera la messe au sanctuaire d’Aglona dédié à Notre Dame de l’Assomption. Le Pape regagnera directeiment Vilnius en hélicoptère.

Enfin, l’Estonie

Au dernier jour de son déplacement, le Pape quittera Vilnius pour Tallinn en Estonie, un pays marqué par un fort athéisme. Il sera accueilli lors d’une cérémonie de bienvenue sur le parvis du palais présidentiel. Le Pape s’adressera aux autorités, aux membres de la société civile et du corps diplomatique à l’issue d’une visite privée de courtoisie à la présidente Kersti Kaljulaid, la première femme élue à la magistrature suprême d’Estonie en septembre 2016. Elle était devenue alors, à 46 ans, le plus jeune chef d’État du pays.

Le Saint-Père prononcera un septième discours lors d’une rencontre œcuménique avec les jeunes estoniens qu’il rencontrera dans l’Eglise luthérienne de Saint Charles.

Dans l’après-midi, le Pape rencontrera des personnes prises en charge par les œuvres de charité de l’Eglise catholique dans la cathédrale des Saints Pierre et Paul à Tallinn. Il célèbrera ensuite la messe sur la place de la Liberté. François prendra enfin congé. A 18h45, son avion décollera de l’aéroport international de Tallinn pour regagner Rome vers 21heures.

Selon le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège, le pape se rend dans les États baltes à l’invitation des chefs d’États et des évêques locaux.

rr/VN

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2018 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »