dimanche, 21 octobre 2018|

20 visiteurs en ce moment

 

5e Réunion de haut niveau des petits États : œuvrer ensemble à l’amélioration de la santé et du bien-être de tous

www.radinrue.com le XII - V - MMXVIII, 12h50, avec OMS, photo : EM (radinrue.com)

Reykjavik (Islande), 26 et 27 juin 2018

Née d’une idée formulée par Saint-Marin, l’Initiative des petits États a été lancée en 2013 lors d’une réunion informelle organisée pendant la soixante-troisième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe (Çeşme, Izmir, Turquie).

Saint-Marin et le Bureau européen de l’investissement pour la santé et le développement de l’OMS (Venise, Italie), de la Région européenne de l’OMS pour l’Europe, codirigent l’Initiative à laquelle participent les huit États membres de la Région européenne de l’OMS comptant moins d’un million d’habitants.

Chaque année, les pays membres de l’Initiative des petits États sont invités à désigner des représentants au niveau ministériel afin de participer à leur réunion de haut niveau, au cours de laquelle ces derniers peuvent présenter leurs programmes de santé et examiner les perspectives à cet égard. Les thématiques abordées sont notamment l’adoption d’une démarche portant sur toute la durée de la vie, l’action intersectorielle pour la santé et la résilience, les systèmes d’information sanitaire (par le biais du Réseau d’information sanitaire des petits États (SCHIN)) et la communication (par l’intermédiaire d’un sous-réseau du Réseau SCHIN réunissant les responsables de la communication des pays participant à l’Initiative).

L’ordre du jour de la cinquième Réunion de haut niveau des petits États s’inspire des grands événements contemporains en Europe comme dans le monde, et offre aussi une occasion unique d’engager une réflexion visionnaire. Parmi les thèmes techniques soulevés à cette occasion, il convient de mentionner :

  • l’adaptation de la « Feuille de route pour la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, en se basant sur Santé 2020, la politique européenne de la santé et du bien-être » (notamment l’adoption d’approches pangouvernementales et pansociétales) aux besoins des petits États ;
  • les défis de l’environnement et de la santé, notamment le changement climatique et l’eau ;
  • les questions liées à la protection financière et à la couverture sanitaire universelle (liées aux thèmes à l’ordre du jour de la prochaine Réunion de haut niveau « Les systèmes de santé pour la prospérité et la solidarité : ne laisser personne de côté », organisée à Tallinn (Estonie) les 13 et 14 juin 2018, et de la deuxième Conférence internationale sur les soins de santé primaires : vers la couverture sanitaire universelle et les objectifs de développement durable, organisée à Astana (Kazakhstan) les 25 et 26 octobre 2018) ;
  • les initiatives dans les domaines de la nutrition et de l’activité physique (dans le cadre du suivi de la Déclaration de Malte pour mettre fin à l’obésité de l’enfant adoptée lors de la quatrième Réunion de haut niveau des petits États à St Julian’s (Malte) les 26 et 27 juin 2017) ;
  • la résilience aux niveaux de l’individu, de la communauté et du système : un facteur essentiel à l’amélioration de la santé et du bien-être ;
  • les rapports de situation sur les activités d’information sanitaire entreprises dans la Région européenne de l’OMS, ainsi que sur les initiatives du Réseau SCHIN et de son sous-réseau des responsables de la communication.

rr/oms

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2018 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »