mardi, 10 décembre 2019|

29 visiteurs en ce moment

 

◊ Les propos scandaleux de Juncker lors du 200è anniversaire de la naissance de Karl Marx

www.radinrue.com le V - V - MMXVIII, 12h20, par ► LM et Jules Venne,

• LE CHEF de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker s’est rendu à Trèves en Allemagne de l’Ouest, pour fêter hier, 4 mai, l’anniversaire des 200 années passées après la naissance de Karl Marx, idéologue et père du communisme. Il avait l’air de bien s’amuser dans cette terne assemblée.

Jean-Claude Juncker n’a pas hésité a aduler celui qui a mis les fondations de la pire dictature des temps modernes en place. Le chef de la Commission Européenne par ses propos intolérables et outranciers à l’égard de toutes les victimes du communisme a démontré une fois de plus combien l’Union Européenne est une matrice manipulatrice et idéologique imposée sous le régime de la bonne pensée pour induire doucement et avec cynisme sa dictature dans l’esprit des peuples.

Juncker a gratifié Karl Marx entre autre "de citoyen européen" en soulignant "que ce n’est pas lui qui est responsable des crimes" du régime socialisto-communiste.

Juncker, chef de la Commission Européenne, y fut le principal orateur au grand dam de très nombreux observateurs, une intervention qui bafoue totalement l’histoire noire que le communisme à imposé à de très nombreux pays aujourd’hui membre de l’UE et précédemment victimes des dictatures communistes.

Le luxembourgeois imposé aux européens par le dictât du fonctionnement même de l’UE a ainsi tout mis en œuvre pour défendre celui qui désormais apparaît comme son idole. En arguant que l’idéologue Marx "doit être compris dans le contexte de son temps", "sans lui accoler les responsabilités des crimes commis par les dictatures communistes".

L’Europdéputé polonais au Parlement européen, Jacek Saryusz-Wolski, a très vivement condamné la présence de Juncker en Allemagne pour les festivités en question. "La célébration du Jubilé de Karol Marx, auteur du Manifeste Communiste, par le responsable de la commission européenne, c’est la marque d’un manque de compréhension et d’empathie envers cette partie de l’Europe qui est tombée victime du communisme", a déclaré entre autre l’eurodéputé Saryusz-Wolski.

La porte parole de la Comission Européenne Mina Andreew à souligné ce 5 mai, que "indépendamment des opinions sur le thème de Marx, personne ne peut contester qu’il a façonné l’histoire de telle ou telle manière", elle traduisit ainsi que mettre sous silence Marx serait proche d’une contestation de l’histoire. et à nous donc de lui rétorquer : Oui, mais avec un raisonnement aussi basique, on peut s’attendre à une présence de Juncker au futur jubilé de l’auteur de Mein Kampf !

Les Jeunes Européens Conservateurs et Réformistes ont traduit leur indignement en spécifiant que „La présence d’un Haut Dignitaire de l’Union Européenne ( dans ces festivités) est une insulte pour les victimes du communisme dans le monde entier”. Ils ont par ailleurs rappelés que Juncker avait déjà en son temps adulé Fidel Castro lorsque le dictateur communiste décédait.

Les Jeunes Européens Conservateurs et Réformistes ont également souligné que „la relativisation des influences négatives de l’extrême gauche, du socialisme, ou encore du communisme, dans l’espace de l’histoire, deviennent une réalité globale, surtout parmi les personnes jeunes à l’Ouest. Le soutien décerné aux politiciens extrémistes de gauche venant de l’électorat le plus jeune demeure un signal d’alarme qui ne devrait pas être ignoré.”

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2019 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »