samedi, 19 janvier 2019|

24 visiteurs en ce moment

 

SOUDAN DU SUD - Remise en liberté de 200 enfants soldats et engagement du gouvernement en faveur de la paix et du développement

Plus de 200 enfants soldats dont 95 jeunes filles ont été remis en liberté et rendus à leurs communautés respectives le 28 avril dernier à Yambio, capitale de l’Etat sud-soudanais de Gbudue.

www.radinrue.com le V - V - MMXVIII, 12h12, (fides) ; photo : UNICEF.

Ainsi que l’a appris Fides, il s’agit de la deuxième fois que des enfants soldats sont remis en liberté dans l’Etat en question.

En effet, quelques 300 jeunes dont 75 jeunes filles étaient retournés à la vie civile à Yambio au mois de février dernier.

« Certains des enfants remis en liberté on raconté avoir été impliqués dans diverses activités criminelles alors qu’ils se trouvaient dans la forêt. Ils avaient été enlevés à l’école avec la promesse d’une généreuse prime mais en réalité ils n’ont jamais été payés » a déclaré la station radiophonique Catholic Radio Network (CRN).

Pour faire face à ce phénomène, le gouverneur de l’Etat de Gbudue, Daniel Badagbu Rimbasa, s’est déclaré sérieusement engagé à travailler afin de porter la paix et la stabilité dans l’Etat et au Soudan du Sud, afin de créer un environnement favorable aux enfants. Une note des Evêques catholiques d’Afrique orientale, regroupés au sein de l’AMECEA, parvenue à Fides, indique que « Daniel Badagbu Rimbasa a fait appel à tous ceux qui détiennent encore des armes afin qu’ils s’unissent au gouvernement en vue de la paix, du développement et de la stabilité ».

Entre temps, le Président par intérim de la Commission pour la Mobilisation du désarmement et la réintégration du Soudan du Sud, Claude Obwaha Akasha, a souligné que « les enfants devraient aller à l’école et non pas être remis aux soldats ». Ainsi que l’indique la note de la station radiophonique Catholic Radio Network envoyée à Fides, Claude Obwaha Akasha a en outre déclaré que les enfants soldats remis en liberté ont été soumis à un dépistage concernant diverses maladies et qu’ils ont reçu du matériel scolaire. Ils suivront des cours de formation professionnelle. Selon l’UNICEF, quelques 19.000 enfants sont associés à divers groupes armés sur l’ensemble du territoire du pays.

rr/fides/ap

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2018 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »