mardi, 14 juillet 2020|

31 visiteurs en ce moment

 

Pape François : les prêtres doivent apporter l’eucharistie aux malades du coronavirus

Lors de la messe matinale de ce mardi 10 mars 2020, retransmise en direct pour la deuxième fois depuis la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, le Pape a adressé un nouvel encouragement pour le personnel médical qui lutte contre l’épidémie. Il a aussi invité les prêtres à sortir pour apporter l’eucharistie à ceux qui sont bloqués à la maison.

www.radinrue.com le X - III -MMXX, 17h30 ;

Dans ce contexte si particulier en Italie, où le passage de l’ensemble du territoire en « zone protégée » par décret du gouvernement limite les libertés de mouvement, le Pape François a lancé cet appel : « Prions le Seigneur aussi pour nos prêtres afin qu’ils aient le courage de sortir et d’aller vers les malades, en leur apportant la force de la Parole de Dieu et de l’eucharistie, et d’accompagner les opérateurs de santé, les volontaires dans ce travail qu’ils sont en train de faire. »

L’homélie était inspirée de l’Évangile dans lequel les scribes et les pharisiens de l’époque faisaient une exhibition hypocrite de leur supériorité devant les gens, en se faisant appeler maîtres mais en refusant de se comporter avec cohérence. « Hier la Parole de Dieu nous enseignait comment reconnaître nos péchés et les confesser, pas seulement avec l’esprit, mais aussi avec le cœur, avec un esprit de honte : la honte comme une attitude plus noble devant Dieu pour nos péchés. Et aujourd’hui le Seigneur appelle tous les pécheurs à dialoguer avec Lui, parce que le péché nous renferme en nous-mêmes, nous fait nous cacher ou cacher notre vérité », a expliqué François.

Avoir le courage de reconnaître ses faiblesses
Le Seigneur nous invite à venir Lui parler, à ne pas avoir peur, à être courageux aussi avec nos misères. Mais il y a toujours un piège, quand « au lieu d’aller parler avec le Seigneur, on fait semblant de ne pas être pécheurs. C’est ce que le Seigneur reprochait aux docteurs de la Loi », a expliqué le Pape, en s’inquiétant de la tendance que nous pouvons avoir de « recouvrir la vérité de notre cœur avec la vanité », qui est « vénéneuse, qui avance en apportant la maladie au cœur ».

« La vanité, c’est justement l’endroit pour refuser l’appel du Seigneur. Au contraire, l’invitation du Seigneur est celle d’un père, d’un frère : “Venez ! Parlons, parlons. À la fin, moi je suis capable de changer ta vie du rouge au blanc”, a expliqué le Pape. « Que cette Parole du Seigneur nous encourage ; que notre prière soit une prière réelle, de notre réalité, de nos péchés, de nos misères. Parler avec le Seigneur. Lui Il sait, Il sait comment nous sommes. Nous le savons, mais la vanité nous invite toujours à recouvrir. Que le Seigneur nous aide », a conclu François.

vn/rr

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »