samedi, 19 septembre 2020|

33 visiteurs en ce moment

 

La réaction du Maroc, face au virus mondial, reconnue excellente

La presse internationale n’a pas manqué de saluer le rôle déterminant et précieux du Roi Mohammed VI et des citoyens marocains, sans oublier celui des forces de sécurité et des Forces Armées Royales qui se trouvent en première ligne de la mobilisation afin de limiter drastiquement tout déplacement à l’intérieur du Maroc pour affronter avec force cette pandémie qu’est le COVID-19.

www.radinrue.com le XV - IV MMXX, 14h58 ; par Farid MNEBHI,

Aussi, le magazine « Forbes France » a mis en exergue, dans son dernier numéro, le « Plan Marshall » déployé par le Roi du Maroc, dès le début de la crise sanitaire liée au COVID-19 dans le cadre d’une approche d’anticipation afin de préserver le Royaume du Maroc d’une pandémie tout en évoquant le plan de riposte et les différentes mesures prises par le Ministère de marocain de l’Intérieur.

Ledit magazine a salué la mise en place par le Maroc d’un plan de riposte pour lutter contre la propagation du COVID-19 et faire face à l’impact économique et social engendré par la crise sanitaire mondiale dans plusieurs secteur, principalement le tourisme ou la restauration, saluant la mise en place d’un Comité de Veille Economique (CVE) qui évalue et anticipe les répercussions économiques directes et indirectes du COVID-19. Le CVE a, notamment, adopté une série de mesures financières anticipatives visant l’ensemble de la population du Maroc.

Autre article publié, celui de la chercheuse à l’Institut Italienne pour les Etudes Politiques Internationales, Lorena Stella Martini, où elle relève que les mesures proactives et très strictes prises par le Maroc dans le but de lutter contre le COVID-19 l’ont placé au premier rang des pays ayant adopté des restrictions importantes pour endiguer cette épidémie et confirmé son statut de leader sur le continent africain dans la gestion positive de l’État d’Urgence Sanitaire.

Même son de cloche pour la journaliste azérie, Madame Vusual Tagibeyli, qui, dans un article publié sur le site « Hafta.az » a souligné que le Roi Mohammed VI a préféré son peuple à l’économie en ordonnant des initiatives proactives en vue d’empêcher la propagation du COVID-19 et l’annonce par le Gouvernement marocain de la suspension des cours dans toutes les écoles et universités, et l’enseignement à distance tout en soulignant l’engagement actif et la solidarité de toutes les composantes du peuple marocain.

Pour sa part, le journal colombien, « Pimicia Dario » a, dans un article, écrit qu’il était parvenu à la conclusion que le Roi du Maroc accorde une place prioritaire à la santé des citoyens, au regard des moyens colossaux déployés depuis que le premier cas de contamination a été détecté au Maroc. et mis en exergue l’élan de solidarité qui a embrasé le Maroc, poussant particuliers, entreprises, banques et fondations à apporter leurs contributions en vue d’alimenter le fonds de solidarité initié par le Roi Mohammed VI.

Ce même journal a, aussi, relevé que le Maroc « a démontré qu’il a les capacités humaines et techniques pour faire fasse à cette pandémie et gère sérieusement cette situation, mobilisant ainsi toutes ses forces ; car la chose la plus urgente pour le pays, est la santé de ses citoyens ».

Quant au journal indien à large diffusion « The Times of India », il a indiqué dans l’article publié sous le titre « N’oubliez pas l’Afrique », en date du 09 avril 2020, que le Maroc a pris des mesures exemplaires dans sa lutte contre le COVID-19 et indiqué que « ce que fait le Maroc pour maîtriser la pandémie revêt une grande importance pour toute l’Afrique car le Maroc, passerelle entre deux continents, est devenu un véritable bouclier de l’Afrique ».

Notons, enfin, que dans sa chronique du jour intitulée « Coronavirus : au Maroc, le port du masque est désormais obligatoire pour tous » et diffusée sur la Radio France Info dans l’émission « Un monde en avance », la journaliste française Claude Guibal, spécialiste du Moyen-Orient, a salué les mesures prises par le Maroc.

Opposant la stratégie très critiquée déployée par la France, pour contrer la pandémie de COVID-19, à celle du Maroc, la journaliste Claude Guibal a livré, le 08 avril 2020, sur France Info une chronique plus que réelle pour le Maroc dans laquelle elle décrit une France face à ses limites, confrontée à un manque de tests de dépistage, une pénurie de masques, une réflexion sur un déconfinement progressif, et invite à prendre exemple sur le Maroc, où le port du masque a été rendu obligatoire.

Ainsi, à l’heure où d’autres pays passent commande de ces masques en Chine ou en Corée du Sud, le Maroc, lui, a fait un autre pari, celui de l’autonomie. Et la chroniqueuse de France Info d’aborder ce sujet qui fait beaucoup d’envieux de l’autre côté de la Méditerranée.

Les autorités marocaines ont demandé à l’industrie textile de reconvertir sa chaîne de production en urgence et, du jour au lendemain, le Maroc elle s’est mise à fabriquer des masques dont le prix a été fixé à O7 centimes d’euros. Des boites de 100 masques distribuées par 70 000 épiceries locales répertoriées grâce à un circuit de distribution supervisé par les autorités marocaines, a t’elle écrit dans son article.

A signaler, qu’à ce jour, le Maroc, selon Claude Guibal, devenu autosuffisant, produit plus de 05 millions de masques par jour et pourrait devenir exportateur et, mieux encore représenter une alternative à la production chinoise sur laquelle de très nombreux pays européens pour être tentés de se précipiter.

Sans omettre le papier consacré par « Valeurs Actuelles » qui, dans un article publié le 10 avril 2020 et signé par Antoine Colonna, a apporté la preuve que le Maroc, et à sa tête son Roi, a fait preuve de deux qualités dans sa lutte contre le COVID-19 dont devraient s’inspirer les hauts responsables français à savoir : la capacité à produire localement de quoi subvenir à ses besoins vitaux, ensuite, celle de mobiliser ses forces vives et de les canaliser dans le but de juguler une menace.

D’autres quotidiens internationaux, tels El Pais (Espagne), New York Times (Etats-Unis d’Amériques) le journal en ligne Byline (Grande Bretagne) ou Cnews, lors de l’émission « Punchline », en date du 09 avril 2029, et animé par Karim Zéribi, homme politique et chroniqueur, ont fait mention dans des articles des efforts fournis par le Maroc dans sa lutte contre le COVID-19.

Au final, il a remarquer la réaction de Jack Lang, Président de l’Institut du Monde Arabe qui, dans un message adressé à Mehdi Kotbi, Président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, a déclaré « votre Souverain a su réagir vite et vos autorités ont été à la hauteur des attentes des Marocains. Le Maroc et son Roi seront toujours au rendez-vous de l’Histoire ».

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »