vendredi, 10 juillet 2020|

26 visiteurs en ce moment

 

FRANCE — Prolongation du plan d’urgence sanitaire, le texte présenté ce samedi

L’Etat d’urgence sanitaire fut décrété jusqu’au 24 mail. Ce samedi le gouvernement va le prolonger en Conseil des Ministres, voici les principaux points du nouveau texte.

www.radinrue.com le II - V - MMXX, 11h00, par : Jenny Lamue

Le Gouvernement, en Conseil des ministres va prolonger jusqu’au 24 Juillet l’ETAT D’URGENCE SANITAIRE EN FRANCE suite au Covid-19.

Le texte devra passer au Sénat lundi, il arrivera devant les élus de la Nation à l’Assemblée Nationale d’ici une semaine, c’est ce texte qui doit encadrer de multiples points, et non des moindres, de la vie en France avec la menace du Coronavirus Covid-19. C’est ce texte qui va préciser les mesures de confinements, le retour à la vie scolaire des enfants, la gestion des seniors et des plus fragiles, les déplacements sur le sol français...

Au final les plus fragiles ne seront pas imposés au confinement après le 11 mai, c’est ce que l’on croit savoir en tous las cas à la rédaction de Radin Rue. L’idée initiale était en grave opposition avec les droits de chaque individus et l’Egalité au sein de la Nation française. Toutefois cette idée de contraindre les plus âgés à prolonger le confinement peut très bien être amendé à l’Assemblée Nationale.

On s’aperçoit aussi qu’une idée immédiatement inspirée par le système établit en Pologne depuis el 14 mars (date de la fermeture complète et très rapide des frontières en Pologne par rapport aux autres membres de l’UE) vient d’apparaître. Tout individu qui entre en France, qu’il soit français ou étranger devra être mis immédiatement en quarantaine. Si la personne refuse un tel isolement contraint, le projet de loi prévoit de la renvoyer chez elles. Cette pratique en vigueur en Pologne depuis el 14 mars, fait de cette dernière un des pays qui a le mieux géré le COvid-19 ( actuellement seulement 13105 cas sont avérés - alors que le pays teste continuellement, 3491 sont guéris et 651 personnes sont décédés, ce qui place la Pologne dans les grandes nations qui gèrent positivement la crise) et donc point de complexe à avoir de s’en inspirer.

Les déplacements

Sur le territoire français les déplacements resteront restreints. En distance déjà, puisque l’on ne pourra pas, après le 11 mai, se rendre à plus de 100 kilomètres de son lieu de résidence. Il y a aussi un besoin de clarifier les déplacements interrégionaux, notamment entre ceux qui seront catégorisés rouge et ce qui seront orange et enfin vert. Sachant par ailleurs que ces jeux de couleurs demeureront variable au cours de l’état d’urgence sanitaire.

Reste aussi l’encadrement et le fonctionnement des Brigades, qui liées à la CPAM devront tester et pister les cas positifs au Covid-19, là aussi un cadrage complexe devra avoir lieu, déjà les médecins s’offusquent face à la rupture émergente dans ce projet du secret médical...

Reste le souci continuel de la délocalisation mondialiste effectuée dans le passée et donc la conséquence de la pénurie des masques de protection, qui seront pourtant obligatoires dans les transports en commun dès le 11 mai, le gouvernement a décidé de plafonner le prix de vente des masques chirurgicaux à 95 centimes l’unité, mais pas celui des masques en tissu.

Le coronavirus a tué depuis le 1er mars 24.594 personnes en France, dont 218 au cours des dernières 24 heures.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »