jeudi, 13 août 2020|

42 visiteurs en ce moment

 

Coronavirus : L’ITALIE EN ALERTE MAXIMALE

L’Italie est le pays européen qui est le plus touché par le COIvid-19, 11 communes ont été placées en quarantaine afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Quelque 52 000 habitants sont concernés. Deux personnes sont décédées et 149 autres ont été touchés par le virus létal. A ce stade l’Italie demeure le pays d’Europe le plus touché, les autorités passent en mode d’urgence maximale.

www.radinrue.com le XXIII - II - MMXX, 23:40, Rome par : Benjamin Pyrz

LE troisième décès a été enregistré en Italie suite au Coonavirus Covid-19, il s’agit là d’un bilan lourd, portant l’Italie au premier rang des pays d’Europe les plus touchés par le virus. Le dernier décès est celui d’une femme souffrant d’un cancer par ailleurs, elle a succombée au virus Covid-19 à Crema près de Crémone, en Lombardie.

Pour le gouvernement italien il n’y a plus une minute à perdre, les régions de Lombardie et de Vénétie sont désormais sous adjonction de mesures drastiques : fermetures des espaces publics, annulation d’événements, fermeture d’écoles et d’entreprises, réduction des possibilités de sorties... Plusieurs villes sont en quarantaines (11 communes sont ainsi isolées), l’Italie comptabilise trois morts du Coronavirus et 149 personnes atteintes selon un bilan officialisé par le Responsable de la Protection Civile, monsieur Angelo Borrelli.

Le Carnaval de Venise stoppé net !

Les responsables italiens ont décidés par ailleurs de faire cesser les festivités du Carnaval de Venise. Ce dernier devant s’achever la veille du mercredi des cendres (LIRE ICI) conformément à la tradition catholique, puisque c’est le jour où débute le carême : "A partir de ce soir, nous avons prévu de stopper le Carnaval et toutes les manifestations sportives jusqu’au 1er mars", a précisé un responsable italien.

Au total, pour le moment, ce sont 50.000 Italiens qui ont ordre de rester chez eux et de ne pas quitter les communes où ils habitent. Les accès des villes et villages concernés sont désormais surveillés par les forces de l’ordre, toute tentative de déroger à cette interdiction ouvre à une peine de trois mois de prison. L’armée est mobilisée en cas de nécessité.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »