mercredi, 8 avril 2020|

50 visiteurs en ce moment

 

CORONAVIRUS -•- Le virus s’étend en dehors de Chine, l’Italie sous alarme

• Le Virus Covid-19 a largement quitté les frontières de la Chine, il se repend dans divers pays, en Italie les cas se multiplient et certaines villes ferment leurs espaces publics. En quelques jours les personnes atteintes de cette grippe sont passées de 6 à 19 au minimum. Dans la seule Lombardie on recense 14 personnes atteintes.

www.radinrue.com le XXI - II - MMXX, 23:59 ; par : E. Linat,

En Lombardie, dans la ville de Codogno les cas se multiplient. Un italien de 38 ans y a été diagnostiqué porteur et atteint du Coronavirus, puis son épouse qui attend un enfant, un de leur ami, ainsi que trois habitués d’un bar de quartier sont également déclarés atteint par le Covid-19.

Ils se retrouvent tous dans l’hôpital de cette ville de 15.000 habitants, là bas huit autres cas positifs ont été recensés, incluant "cinq membres du personnel hospitalier et trois patients", a déclaré ce vendredi Giulio Gallera, responsable de la santé publique en Lombardie.

Pour le maire il ne fallait pas attendre plus, et il a décidé de réagir avec vigueur. C’est ainsi que par décret il a ordonné la fermeture immédiate de tous les lieux publics pour plusieurs jours : les écoles, les salles de sport, mais aussi les magasins, les bars-restaurants, les discothèques, tous sont interdits d’ouverture. ...

Au moins huit autres villes de Lombardie et une de la région de Venise se sont vues également ordonner par le ministère italien de la Santé de fermer tous leurs établissements publics en raison de la propagation du nouveau coronavirus.

Du côté de l’OMS la sonnette d’alarme retentit également. « Notre fenêtre de tir se rétrécit, et c’est pourquoi nous avons appelé la communauté internationale à agir rapidement, y compris en matière de financement. Ce n’est pas ce que nous voyons », a déclaré ce vendredi 21 février Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le 20 février le Directeur Général de l’OMS déclarait à la presse : Outre la surveillance de l’évolution de la flambée, le principal rôle de l’OMS est de collaborer avec les pays et les partenaires pour coordonner la riposte mondiale.

Nous agissons pour cela sur plusieurs fronts, à la fois en interne et en externe.

Comme vous le savez, une équipe internationale d’experts dirigée par l’OMS est maintenant sur le terrain en Chine ; ils travaillent avec leurs homologues chinois pour en savoir plus sur certains aspects de l’épidémie que nous ne connaissons pas, notamment la transmissibilité du virus et l’impact des mesures prises par la Chine.

Cette équipe a été constituée grâce au Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie (le GOARN), et réunit des experts en épidémiologie, virologie, prise en charge clinique, lutte contre les épidémies et santé publique, des institutions suivantes :

L’université nationale de Singapour ;

L’Institut Pasteur de Saint-Pétersbourg ;

L’Institut national des maladies infectieuses (National Institute of Infectious Diseases) du Japon ;

Le Collège de médecine de l’Université nationale de Séoul (Seoul National University College of Medicine), en République de Corée ;

Le Centre pour le contrôle des maladies (Centre for Disease Control) du Nigéria ;

Les Centers for Disease Prevention and Control des États-Unis d’Amérique ;

Les National Institutes of Health des États-Unis d’Amérique

Le Centre national russe de recherche médicale sur la pneumophtisiologie et les maladies infectieuses (National Medical Research Center of Phthisiopulmonology and Infectious Diseases)

Et l’Institut Robert Koch, en Allemagne.

Permettez-moi de vous rappeler certains des nombreux autres moyens mis en œuvre par l’OMS pour coordonner la riposte.

La coordination mondiale, vous le savez, est fondamentale pour combattre un ennemi dangereux tel que ce coronavirus.

Nous avons convoqué le Conseil de sécurité sanitaire de l’OMS, une réunion quotidienne où je rencontre notre chef pour les situations de crise, le Dr Mike Ryan, les Directeurs régionaux et d’autres hauts fonctionnaires, pour analyser l’évolution de la flambée et coordonner la riposte.

Hier, nous avons organisé la première des réunions à venir qui auront lieu toutes les semaines avec les missions diplomatiques ici à Genève, pour tenir nos États membres informés ; et nous organisons des réunions d’information quotidiennes telles que celle-ci, pour tenir les médias informés.

Hier, nous n’avons pas pu tenir la conférence de presse car nous avions consacrée la séance à l’information des États membres.

Je suis également en contact téléphonique hebdomadaire avec une série d’experts indépendants du monde entier, des experts de très haut niveau, pour obtenir des renseignements qui viennent compléter les conseils fournis par le Comité d’urgence.

Par ailleurs, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé vendredi un plan d’un montant de 17 millions de dollars pour aider les pays à se préparer et à répondre à l’épidémie de nouveau coronavirus (COVID-19).

« Nous vivons maintenant dans un monde où les menaces majeures pour la santé publique comme celle-ci ne peuvent pas être gérées de manière adéquate sans s’assurer que tout le monde, y compris les migrants, soit pris en compte dans les efforts de préparation et d’intervention », a déclaré le Directeur général de l’OIM, António Vitorino.

« Le plan de l’OIM répond précisément à cela tout en luttant contre la stigmatisation et la désinformation, et nous appelons les donateurs à mobiliser rapidement des ressources pour faire face à ces aspects critiques de l’épidémie de COVID-19 », a-t-il souligné.

Plus de 75.000 cas
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 75.000 cas de nouveau coronavirus ont été confirmés depuis le début de l’épidémie en décembre 2019, dont plus de 2.200 décès. En janvier, le Comité d’urgence de l’OMS a déclaré le nouveau coronavirus urgence de santé publique de portée internationale. Depuis lors, de nombreux pays ont pris des mesures pour lutter contre la flambée de COVID-19, en surveillant par exemple les aéroports et les quarantaines.

Avec plus de 430 bureaux et environ 14.000 employés à travers le monde - dont des milliers travaillant spécifiquement sur les questions de santé et d’engagement communautaire, l’OIM est particulièrement bien placée pour fournir un soutien dans les urgences internationales de santé publique, y compris les épidémies, comme cela a été le cas dans la riposte à Ebola en République démocratique du Congo.

Le plan stratégique de l’OIM, qui complète et contribue au plan de préparation et de réponse mondial de l’OMS, lancé plus tôt ce mois-ci, vise principalement à soutenir les pays qui pourraient avoir besoin de ressources supplémentaires - financières, techniques ou opérationnelles - pour garantir que les infections soient évitées et pour aider les systèmes de santé afin qu’ils aient la capacité de faire face aux nouvelles exigences.

Avec ce plan, l’OIM est prête à offrir un appui dans sept domaines : la coordination et les partenariats ; la communication sur les risques et l’engagement communautaire ; la surveillance des maladies ; le renforcement des capacités dans les aéroports, les ports maritimes et les postes frontaliers terrestres ; le renforcement des systèmes de laboratoire pour une détection efficace ; la prévention et le contrôle des infections ; et la logistique.

Suite à un calcul de priorisation complexe basé sur une variété d’indicateurs, la majeure partie du soutien de l’OIM - 12 millions de dollars - doit être fournie à parts égales à la région Asie-Pacifique et à l’Afrique subaérienne. Les 5 millions de dollars restants seront utilisés pour soutenir le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, l’Europe, l’Asie centrale et les Amériques.

radinrue.com/ Avec UN/oms

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »