mercredi, 8 avril 2020|

48 visiteurs en ce moment

 

PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - Document de la Conférence épiscopale pour un renforcement de la conscience en matière de protection de la terre

www.radinrue.com le XIII - III - MMXX, 18h08, photo BP (radinrue.com)

“La terre vous appartient et vous appartenez à la terre” : c’est ainsi que S.Exc. Mgr Francesco Panfilo, sdb, Archevêque de Rabaul, a présenté le document intitulé “Just Land Agreement” de la Conférence épiscopale de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon. Le document se concentre sur différentes questions portant sur la justice et sur le traitement des personnes dans le cadre des accords commerciaux qui impliquent des terrains de Papouasie, souvent donnés en concession à des entreprises étrangères pour en exploiter les ressources.

“Nous nous sommes rendus compte du fait qu’il faut accompagner et guider les propriétaires fonciers vers une gestion juste et saine de leurs terrains et ainsi nous avons eu l’idée de rédiger ces lignes directrices” a déclaré l’Archevêque en présentant le texte.

Mgr Panfilo a également évoqué son implication au sein du projet Sigite Mukuts, qui concerne l’extraction d’huile de palme dans la zone de West Pomio, gérée par la Gilford Ltd, filiale de la multinationale malaisienne Rimbunan Hijau (RH). Le projet a eu un fort impact sur l’environnement et sur les populations indigènes locales, qui ont lancé un appel à l’aide. L’Archevêque a rappelé que ces mêmes personnes lui demandèrent en 2015 d’intervenir pour défendre leurs droits afin qu’il soit “la voix des sans voix”.

“Ont été loués 5,5 millions d’hectares de terrains de la part d’entités nationales et étrangères dans le cadre du contrat spécial de location pour exploitation agricole (SABL) et la majeure partie de ces terrains se trouve actuellement entre les mains d’étrangers” a-t-il ajouté.

“Au sein du district de Pomio, la question mine la sérénité et l’union des familles” a expliqué l’Archevêque de Rabaul. “Les hommes travaillent pour les sociétés étrangères alors que les femmes sont contrariées à cause des dommages aux eaux des cours d’eau qui commencent à être pollués”.

Le nouveau document a été illustré devant une assemblée de militants et d’opérateurs pastoraux qui comprenait notamment S.Exc. Mgr Francis Meli, Eveque de Vanimo, des enseignants de différentes écoles et d’autres professionnels laïcs. En conclusion de son discours, Mgr Panfilo a exhorté tout un chacun à “prendre soin de notre maison commune” en affirmant qu’il “n’est pas trop tard pour que les personnes stipulent des accords basés sur la justice, garantissant la protection de l’environnement outre à une distribution équitable des bénéfices”.

rr

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »