jeudi, 6 août 2020|

50 visiteurs en ce moment

 

► Piotr Pavlenski et Alexandra De Taddeo libres et placées sous contrôle judiciaire

L’incroyable duo des deux amoureux Piotr Pavlenski et Alexandra De Taddeo sont libres. Toutefois ils restent placées en contrôle judiciaire, tous deux n’ont pas le droit de se rencontrer. Piotr Pavlenski devra pour sa part se représenter devant le juge dans 15 jour pour un événement qui s’est déroulé lors de la fête du Nouvel An où il aurait porté des coups de couteau à des personnes. Faits qu’il nie.

www.radinrue.com le XVIII-II-MMXX, 22h52, Paris par ► Elvira Manne

IL a été à l’origine de la chute de Benjamin Griveaux en publiant des vidéos de l’homme politique dans lesquelles ce dernier s’adonnait à des actes sexuel et qu’il aurait envoyé à Alexandra De Taddeo en mai 2018 alors qu’il était porte parole du Gouvernement LREM. Depuis Alexandra De Taddeo est devenue l’amie de Piotr Pavlenski.

A leur sortie du Tribunal, après avoir rencontré le juge, les deux protagonistes ont réagit face aux médias venus en grand nombre "les accueillir" différemment.

Alexandra De Taddeo est partit chez elle "se reposer" en évitant de prendre la parole face aux micros. Ce n’est pas le cas de Pavlenski, sortit aux côtés de son avocat et ayant longuement répondu aux journalistes, dont certains représentants les médias russes. Il a évité de citer "ses sources" quant à ceux ou celles qui lui ont fournit les vidéos et éléments pornographiques concernant Benjamin Griveaux, lui, comme sa compagne d’ailleurs, ses ont soutenus, pour Alexandra elle n’a jamais diffusé les vidéos, mais elles n’a jamais trahis son soutien à Piotr Pavlenski. Lui pour sa part, a annonçait qu’il n’avait pas le droit de la rencontrer mais à souligné qu’il l’aimait ( parlant en russe à ce moment) et qu’elle "était son amour".

Sur l’enquête qui le touche quant aux accusations d’avoir porté des coups de couteau, il a nié en bloc, se référant par ailleurs à de nombreux "témoins" qui pourront aller dans son sens lors du futur éventuel procès.

Pour ce qui est de la publication des photos - vidéos impliquant Benjamin Griveaux, Piotr Pavlenski a assumé son acte de dénonciation, il a dit non seulement ne pas le regretter mais vouloir continuer "son art" politique de dénoncer les "hypocrisies" des hommes politiques, des membres de l’Administration et les fonctionnaires. Il a par ailleurs signifier qu’il ne savait pas "où il irait ce soir" et a confirmer que son matériel informatique et son téléphone cellulaire ont été saisit.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »