mercredi, 15 juillet 2020|

29 visiteurs en ce moment

 

PAPOUASIE NOUVELLE GUINEE - Les jeunes et la musique pour affronter la distanciation sociale dans le cadre de la pandémie en cours

www.radinrue.com le II - V - MMXX, 16H03 ; avec Œuvres Pontificales Missionnaires ;

Sport sans contact, création musicale, sessions de réflexion, films à thème et cinéclub constituent quelques-unes des initiatives proposées par les éducateurs aux jeunes étudiants et résidents de l’Institut technologique Don Bosco et Notre-Dame notre Secours de Boroko Savio Haus, à Bomana en ces mois de tension et de préoccupation causées par le Covid-19. Le but est d’impliquer les jeunes, de faire émerger leur créativité et de développer leurs talents y compris en temps de pandémie, de manière à transformer ce temps de crise en opportunité.

Au travers de la création de courts indicatifs musicaux à transmettre sur Internet, sur les réseaux sociaux et par radio, certains groupes de jeunes ont partagé et renforcé les slogans « Restez chez vous » et l’invitation à la distanciation sociale, en les traduisant sous la forme de divertissants motifs musicaux à chanter et même à danser. « La proposition visant à assembler rimes et rythme afin de créer de brefs motifs musicaux est une manière intéressante de faire réfléchir les jeunes sur la situation actuelle, en méditant de manière légère et prenante sur les messages reçus et de les communiquer aux autres, afin de promouvoir également parmi les jeunes le sens de la responsabilité et l’attention au bien commun » écrit à l’Agence Fides le Père Ambrose Pereira sdb, Directeur du Bureau des Communications de la Conférence épiscopale de Papouasie Nouvelle Guinée et des Iles Salomon.

« Il s’agit – poursuit le Père Pereira – d’une occasion permettant de réfléchir sur ce qu’ils écoutent, de le renforcer et de le partager au travers des indicatifs qu’ils ont produit. Les jeunes, tous ensemble, ont recueilli des messages reçus de leurs supérieurs et de leurs enseignants, les ont intériorisés et faits propres, communiqué selon la modalité qui leur est propre, apportant leur contribution créative en ce qui concerne le partage de messages importants pour la communauté ».

Les étudiants ont été également sollicités afin d’écrire des chansons aux rythmes entraînants et vivaces pour se mettre en relation avec d’autres jeunes. « Enregistrer les chansons en question en utilisant des téléphones dits intelligents, les partager avec les amis sur les réseaux sociaux constituent une manière simple de transmettre un message important aux autres jeunes » a réaffirmé le Père Pereira.

D’autres jeunes ont partagé leurs pensées, en racontant ce qu’ils ont compris et ce qu’ils vivent en ce temps marqué par le corona virus, en mettant en évidence le besoin de « respecter et soigner la planète » et de sauvegarder l’environnement naturel, de qualifier la santé de bien primaire, d’être proactifs dans la contribution que chacun apporte au bien de la communauté.

rr/ŒMP.

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »