jeudi, 4 juin 2020|

39 visiteurs en ce moment

 

Situation tragique au Cameroun : « Plaidez notre cause auprès de Dieu »

Un pasteur nous fournit des informations directes sur la situation dramatique au Cameroun. Pour des questions de sécurité, son nom ainsi que d’autres détails sont tus, mais nous partageons ce témoignage en toute franchise.

www.radinrue.com le XXVII - II - MMXX, 11:50, avec Oikoumene, COE

À Bamenda, au Cameroun, aucun civil n’est en sécurité, raconte le pasteur : « Pas de protection de l’armée, pas de protection des "combattants de la liberté". La situation est telle que l’armée et la milice se battent contre une population innocente. »

Il explique que tôt le matin, dans un quartier de la ville, la milice attaque et tue des habitants en prétendant soutenir le gouvernement. « Ensuite, elle tire, brûle et s’enfuit », poursuit-il, mais quelques minutes plus tard, l’armée arrive sur les lieux. « Les militaires accusent la même population harcelée de cacher et d’aider les miliciens. Puis, une nouvelle série de meurtres et d’incendies commence, perpétrés cette fois par l’armée. »

Les habitants parviennent tout de même – parfois – à se rendre à l’église, précise-t-il. Toutefois, récemment, la milice a mis fin à un service en passant à tabac des chrétiens et en tirant sur certains. « Ensuite, nous sommes tous rentrés chez nous en courant, raconte-t-il. Seul le Ciel nous sauve. »

L’Église fait face à de graves agressions, poursuit-il. « Tous les jours, des pasteurs sont battus quasiment à mort par les deux parties, explique-t-il en demandant des prières quotidiennes. « Mais moi et d’autres essayons chaque jour de nous en sortir et d’apporter notre aide à ceux qui sont brisés. »

Leur lien œcuménique est solide, affirme le pasteur. « Nous sommes destinés à travailler ensemble, poursuit-il. À quel point l’Église peut-elle se montrer unie dans les moments difficiles ? »

Les différences de doctrine semblent s’effacer devant l’odeur de la poudre et le bruit des balles, ajoute-t-il. « S’il vous plaît... plaidez notre cause auprès de Dieu. Chantez pour que notre Dieu nous pardonne et bénisse y compris les âmes de ceux que nous perdrons aujourd’hui ou demain, demande-t-il. Priez pour nous qui nous efforçons de faire face à la situation et d’aider ceux qui sont déjà brisés. »

« Priez pour le gouvernement sans cœur et sans pitié du Cameroun. Et surtout, priez pour le retour de la paix, des écoles, de la vie et des bénédictions au Cameroun. »

coe/rr

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »