lundi, 13 juillet 2020|

36 visiteurs en ce moment

 

ÉTAT D’ÉPIDÉMIE instauré en Pologne

LA POLOGNE COMPTE 439 cas de personnes atteintes de Covid-19 et 5 morts, dont la dernière est une femme de 26 ans. Le premier ministre Morawiecki a fait savoir que le pays entrer en Etat d’Épidémie et a placé les polonais dans leur ensemble en quarantaine. Le viol de cette quarantaine est passible d’une amande de 30.000 Złotys c’est à dire 7.000 € environ.

www.radinrue.com le XXI - III - MMXX, 11:45, Varsovie par : J. Maglènne,

LE Gouvernement augmente l’amande de non respect de la quarantaine à 30.000 złotys , la fermeture des écoles, des établissements d’Enseignements est prolongé jusqu’à Pâques.

Les polonais revenus de l’étranger, de manière massive en début de semaine sont soumis à une quarantaine très stricte et contrôlée à domicile. Leur conjoint s’il ne sont pas polonais ont pu rentrer toutefois en Pologne et bien sûr ils sont soumis au même régime. Les personnes en quarantaine reçoivent une aide sociale, policière et s’il le souhaite psychologique. Plus de 50.000 personnes sont actuellement en quarantaine dans l’ensemble de la Pologne.

L’enseignement dans son ensemble se passe par internet en visio-conférence dans les horaires des classes. Il faut bien comprendre qu’en Pologne la quarantaine ne concerne que les personnes venues de l’Etranger, testée positive au Coronavirus sans nécessité de soins hospitalier, ayant eu un proche ou un contact avec une personne atteinte du Covid-19. Toute la population pour sa part est vivement invitée à rester chez elle. Des applications de smartphones ont été mise à disposition pour les personnes en quarantaine pour qu’elles se mettent à disposition de vérifier qu’elles ne sortent pas, et qu’elles puissent être livré en nourriture.

Le confinement général comme en France n’est pas de rigueur à ce stade.La Pologne continu de rapatrier ses ressortissants du monde entier, rien que le week-end qui débute doit voir arriver quelques 40.000 personnes par les voies aériennes.

La Diète et le Sénat doivent dés la semaine prochaine faire entrer la loi sur le « Bouclier anti-crise » — Tarcza Antykryzysowa — il s’agit de disposition protégeant les entreprises et les salariés des risques économique liés à la crise du Coronavirus, mais avec l’entrée de l’Etat d’Épidémie le gouvernement peut aussi user de législation par décret.

Sur le terrain politique, le PiS au pouvoir souhaite pour le moment ne pas reporter les élections présidentielles du mois de Mai, l’opposition en très mauvaise passe dans les sondages souhaite elle dans sa globalité que ces élections soient repousser, mais en Pologne un tel scénario pour pouvoir répondre à la Constitution n’est possible qu’en cas de Situation Exceptionnelle, Etat de Guerre, Ou Etat de Crise majeure, des dispositions qui retirent de facto les pouvoirs citoyens du peuple ; raison pour laquelle le PiS ne souhaite pas user de mesures si radicales surtout pour repousser des élections présidentielles, le signal serait très mauvais pour le partit majoritaire. Tous savent toutefois que l’évolution du Coronavirus en Pologne aura le dernier mot sur le sujet.

Sur le Coronavirus, LIRE AUSSI : l’Europe est désormais le « nouvel épicentre » de la pandémie

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »