mercredi, 21 octobre 2020|

27 visiteurs en ce moment

 

Iran ❤ Avion ukrainien abattu : Rohani veut ouvrir un Tribunal Spécial

MALAISE global en Iran après que des tirs de DCA ont abattu le Boeing d’Ukrainian Airlines. Un général des Gardiens de la Révolution prend totalement sur lui la « responsabilité totale » du drame, qui a fait 176 victimes. Le président de la République Islamique annonce la mise en place d’un Tribunal Spécial.

www.radinrue.com le XIV - I - MMXX, 12h16, Teheran, par : W.Wermarght

ALORS qu’en Iran le peuple se déchaîne contre les dirigeants, ces derniers tentent deux axes pour sortir de la crise non négligeable provoquée par l’horrible erreur militaire qui coûte 176 vies aux passagers et membres d’équipage du Boeing de l’Ukrainian Airlines.

Le premier axe est porté par le président Rohani, ce dernier annonce "des arrestations" et la mise "en place d’Un Tribunal Spécial". Dès à présent un haut gradé des Gardiens de la Révolution est tombé, portant "entièrement la Responsabilité" de cette "tragique erreur". Le second axe réside dans les prises de parole de l’Ayatollah Ali Khamenei, qui à exigé de l’armée de revoir ses procédures afin qu’un tel drame "ne se reproduise plus jamais".

A la télévision les représentants du gouvernement, de la Justice et de l’Armée se succèdent, les Conférences de Presses sont organisés deux à trois fois par jour notamment à Téhéran, on y assure la population et les médias iraniens comme étrangers : "les enquêtes sont en cours, les actions judiciaires quotidiennes et les arrestations se multiplient."

A ce stade, on ne possèdent pas les détails sur les personnes arrêtés, ni leur nombre, ni leur noms. Dimanche c’est l"e Commandant Général de Brigade Amirali Hajizadeh, commandant de la branche aérospatiale des Gardiens de la Révolution, avait assumé la “responsabilité totale” de la destruction du Boeing ukrainien, abattu par un missile peu après son décollage de Téhéran. Cette même nuit l’Iran ripostait par des tirs "maîtrisés" contre des casernes de l’armée américaine en Irak pour se venger de l’assassinat de Qassem Soleimani, numéro 2 de son régime par une décision personnelle de Donald Trump.

« Pour notre peuple, il est très important dans cet accident que quiconque a été fautif ou négligent à tout niveau » soit poursuivi en justice, a précisé le président iranien dans un discours télévisé, précisant que « tous ceux qui devraient être punis doivent être punis ». « Le système judiciaire doit former un tribunal spécial avec des juges de haut rang et des douzaines d’experts (...) le monde entier va regarder », a poursuivi Hassan Rohani.

L’Iran a invité Boeing, le constructeur américain de l’avion, à participer à l’enquête, ainsi que les Américains, les Canadiens, les Français et les Suédois à observer les méthodes de travail suivies par les Iraniens dans cette affaire. Le président ukrainien, Volodymyr Zelenski s’est entretenu par téléphone avec le président iranien.

radinrue.com

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2020 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »