mardi, 21 novembre 2017|

10 visiteurs en ce moment

 

Déclaration conjointe des Patriarches et des Chefs des Eglises de Jérusalem

« APPRENEZ À FAIRE LE BIEN : RECHERCHEZ LE DROIT, METTEZ AU PAS L’OPPRESSEUR » (ISAÏE 1,17)

www.radinrue.com le VIII - VIII - MMXVII, 16h30

En juillet 2017, nous, les Chefs des Eglises de Jérusalem, avons été obligés de publier un communiqué de presse concernant les violations du Statu Quo qui régit les Lieux Saints et assure les droits et privilèges des Eglises. Ce Statu Quo est universellement reconnu par les autorités religieuses et les gouvernements, et a toujours été soutenu par les autorités civiles de notre région.
Nous nous trouvons unis une nouvelle fois encore pour condamner un nouvel empiètement sur ce Statu Quo. En pareil cas, les Chefs des Églises sont résolus et unis pour s’opposer à toute action de quelqu’autorité que ce soit ou de tout groupe qui porte atteinte à ces lois, accords et règlements qui ont ordonné notre vie depuis des siècles.
De nouvelles actions sont une violation flagrante du Statu Quo. Le jugement dans l’affaire « Jaffa Gate » contre le Patriarcat orthodoxe grec de Jérusalem, que nous considérons comme injuste, ainsi qu’un projet de loi à la Knesset, qui est politiquement motivé et qui restreindrait les droits des Églises sur leurs propres propriétés, sont des agressions supplémentaires sur les droits que le Statu Quo a toujours garantis.
Nous voyons dans ces actions une tentative systématique de saper l’intégrité de la Ville Sainte de Jérusalem ainsi que de la Terre Sainte et d’affaiblir la présence chrétienne. Nous affirmons, dans les termes les plus clairs possibles, qu’une communauté chrétienne vivante et dynamique est un élément essentiel dans la composition de notre société si diversifiée, et les menaces sur la communauté chrétienne ne peuvent qu’accroître les inquiétantes tensions qui ont émergé dans ces périodes troublées.
De telles tentatives pour saper la communauté chrétienne de Jérusalem et de Terre Sainte ne touchent pas qu’une seule Église ; elles nous touchent tous, et elles affectent les chrétiens et toutes les personnes de bonne volonté à travers le monde. Nous avons toujours été fidèles à notre mission de veiller à ce que Jérusalem et les Lieux Saints soient ouverts à tous, sans distinction ni discrimination, et nous soutenons unanimement les actions, y compris un appel à la Haute Cour, contre le jugement du « Jaffa Gate » et nous nous opposons à toute loi proposée qui restreindrait les droits des Églises sur leurs propriétés.
Par conséquent, nous, à qui la Divine Providence a confié le soin des Lieux Saints et la garde pastorale des communautés vivantes et chrétiennes originaires de Terre Sainte, faisons appel aux responsables et fidèles des Eglises chrétiennes dans le monde entier, ainsi qu’aux chefs des gouvernement et toutes les personnes de bonne volonté, pour nous soutenir afin de s’assurer qu’aucune autre tentative ne soit faite de n’importe quelle part que ce soit pour changer se Statu Quo historique, ses dispositions et son esprit.
Nous ne pouvons pas souligner assez fortement la gravité des conséquences qu’a eu la récente et systématique attaque du Statu Quo sur l’intégrité de Jérusalem et sur le bien-être des communautés chrétiennes de Terre Sainte, ainsi que sur la stabilité de notre société.
Nous, les Chefs des Eglises de Jérusalem, restons résolument unis pour travailler pour la réconciliation et pour une paix juste et durable dans notre région, et nous demandons les bénédictions de Dieu sur tous les peuples de notre bien-aimée Terre Sainte.

Les Patriarches et Chefs des Eglises de Jérusalem
+ Patriarche Théophile III, Patriarcat grec-orthodoxe
+ Patriarche Norhan Manougian, Patriarcat de l’Église apostolique arménienne orthodoxe
+ Mgr Pierbattista Pizzaballa, Administrateur Apostolique du Patriarcat latin
+ Père Francesco Patton, ofm, Custode de Terre Sainte
+ Mgr Anba Antonius, Patriarcat copte orthodoxe, Jérusalem
+ Mgr Swerios Malki Mourad, Patriarcat syrien orthodoxe
+ Mgr Aba Embakob, Patriarcat orthodoxe éthiopien
+ Mgr Joseph-Jules Zerey, Patriarcat melkite
+ Archevêque Mosa El-Hage, Exarchat maronite
+ Mgr Souheil Dawani, Eglise épiscopale de Jérusalem et du Moyen-Orient
+ Mgr Munib Younan, Eglise évangélique luthérienne de Jordanie et de Terre Sainte
+ Mgr Pierre Malki, Exarchat syrien catholique
+ Mgr Georges Dankaye, Exarchat arménien catholique

rr

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2017 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »