mardi, 21 novembre 2017|

10 visiteurs en ce moment

 

★ Irma sème la désolation, 9 morts (provisoire) et une vingtaine de blessés

Désolation sur les îles françaises et Néerlandaises après le passage historique de l’Ouragan Irma de catégorie 5. Avec des vents à quelques 350 kilomètres à l’heure peu de choses ont résisté à la puissance des forces de la nature. Huit personnes sont mortes dans un bilan provisoire, il y aurait plus de 20 blessés. « 95% de l’île de Saint-Martin », ainsi que celle de Barbuda

www.radinrue.com le VII -IX-MMXVII, 11h22, par ★BdP

95% de l’île de Saint-Martin, ainsi que celle de Barbuda ont été soufflé. Selon les récentes informations, Irma est devenue « le phénomène naturel le plus dangereux » de la région cette année.

Son impact devrait probablement dépasser celui de l’ouragan Matthew (un ouragan de catégorie 4 sur une échelle de 5) qui a affecté 3,2 millions de personnes en octobre dernier, dont 1,3 million d’enfants.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a prévenu mercredi que la vie de centaines de milliers d’enfants est menacé par les dégâts dévastateurs annoncés.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour connaître l’impact complet de cet ouragan de catégorie 5 sur l’ensemble de ma région, l’UNICEF s’est mobilisé pour mettre à disposition des approvisionnements en eau potable et en nourriture ainsi que des services de santé et de protection pour les enfants et les adolescents.

Le bureau de l’UNICEF dans la région a activé ses protocoles d’urgence et collabore avec des représentants des gouvernements d’Antigua-et-Barbuda, de la Dominique, de Saint-Martin, de Saint-Kitts-et-Nevis et des îles Vierges, ainsi que la République dominicaine, Haïti et Cuba, que l’ouragan devrait bientôt toucher.

À Porto Rico, plus de la moitié des 3 millions d’habitants sont désormais sans électricité alors que l’ouragan fait désormais route vers les Bahamas.

L’Ouragan, Irma est presque de la taille de l’Hexagone, il se déplace désormais vers les Etats-Unis et Haïti.

Dans une interview à la BBC, le premier ministre de Barbuda, Gaston Browne, a indiqué que « la moitié de la population est sans-abri ». Il a également indiqué que l’ouragan José qui se profile présente une nouvelle menace. « Nous pourrions être forcer d’évacuer tout Barbuda s’il vient sur nous », a-t-il précisé.

« Nous avons survolé Barbuda et nous n’avons rien vu d’autre qu’un carnage total. C’est de loin l’une des expériences émotionnelles les plus pénibles que j’ai jamais eues », a-t-il déclaré. Le premier ministre a précisé que les reconstructions prendraient des mois, voire des années.

Actuellement en Grèce, le Président français a fait savoir qu’il se rendra dans les zones dévastées "dès que possible".

Après le passage d’Irma, qui continu sa route dévastatrice, deux autres ouragans s’apprêtent à souffler la majeure partie de ceux qu’ils croisent et croiseront sur leur route. Il s’agit des tempêtes devenues Ouragans Katia et José comme l’a faît connaître ce jeudi le Centre national des ouragans (NHC) américain. Le NHC s’attend à ce que Jose, qui se « renforce rapidement », s’approche vendredi de la catégorie 3 « Ouragan majeur », avec des vents entre 178 et 208 km/h.Il se trouvait à près de 1 700 kilomètres de l’archipel des Petites Antilles, dont les Iles-sous-le-Vent ont été invitées à surveiller sa progression.

 
A propos de RADIN RUE
®© 1982 - 2017 Radin Rue — ISSN 2270-5864 — Radin Rue a été fondé en 1982 sous format papier, depuis 2001 Radin Rue ne paraît plus sous format imprimé. Il est publié sur internet depuis le 22 décembre 1997 et en tant que www.radinrue.com depuis 24 septembre 2000. Ce site est dépendant de la (...)
En savoir plus »